rencontre des femmes europe 2019

le signe * est utilisé ici pour inclure les multiples identités de genre

 

Dans le prolongement de la grève des femmes du 14 juin 2019...

Le 8 mars en Espagne et en Italie, le 14 juin en Suisse, des centaines de milliers de femmes* sont descendues dans les rues pour manifester contre les violences, les discriminations, les inégalités inhérentes à la société capitaliste et patriarcale dans laquelle nous vivons. Un des slogans scandé avec force dans les rues de Suisse le 14 juin était : « Solidarité avec les femmes* du monde entier ». De nombreuses femmes* migrantes étaient d’ailleurs présentes dans les manifestations, avec leurs revendications propres.
Dans le prolongement de cette journée de mobilisation exceptionnelle du 14 juin, différentes associations, à l’initiative de la Marche Mondiale des Femmes, ont décidé d’organiser une rencontre européenne sur le thème « Femmes*, Migration, Refuge ».

 

Les obstacles auxquels se confrontent les femmes migrantes

Au niveau mondial, les femmes* représentent près de la moitié des personnes* migrantes. Qu’elles* soient obligées de quitter leur pays pour des raisons politiques, à cause de la guerre, à cause de la misère, pour échapper à des formes de violence et d’oppression liées à leur statut de femmes*, ou pour assurer la subsistance de leur famille, les femmes* rencontrent, sur le chemin de l’exil et dans les mal nommés pays « d’accueil », des obstacles, des discriminations, voire des formes de violence spécifiques. Lorsqu’elles* de- mandent l’asile, leurs motifs de fuite spécifiques ne sont souvent ni entendus, ni pris en compte. Lorsqu’elles* viennent pour travailler, ni leurs formations, ni leurs expériences professionnelles préalables ne sont reconnues, les assignant souvent à des secteurs tels que l’économie domestique et les soins, où les conditions de travail sont particulièrement précaires, ou encore le travail du sexe. Celles* sans statut légal, nombreuses dans ces secteurs, sont d’autant plus précarisées, l’absence d’autorisation de séjour générant vulnérabilité et exploitation. Et on pourrait multiplier les exemples de discriminations subies par les femmes* migrantes...

 

Pour une solidarité active entre femmes* d’ici et femmes* d’ailleurs!

Dans un contexte politique, en Europe, où les nationalismes et la xénophobie se renforcent, où les gou- vernements cherchent à limiter les possibilités d’accès à leur territoire pour les migrant.e.s*, il est plus que jamais nécessaire de renforcer un réseau européen de solidarité avec les luttes des migrantes* pour la reconnaissance de leurs droits, et ce quel que soit leur statut : réfugiées*, travailleuses* avec ou sans statut légal, etc.
Nous, femmes* d’ici et d’ailleurs, avons beaucoup à apprendre les unes des autres, de nos expériences d’organisation et de luttes ! Ensemble nous voulons définir une plateforme commune de revendications pour créer un réseau européen de résistances. Tel est le sens de la rencontre européenne que nous organisons à Genève les 27 - 28 - 29 septembre prochains.

 

PROGRAMME DE LA RENCONTRE

 

Vendredi 27 septembre

dès 18h Accueil
19h30 – 21h30 Table ronde publique
Violences à l’encontre des migrantes* – comment lutter et résister ?

 

Samedi 28 septembre

9h30 – 11h plénière Accueil et refuge des exilées* - exemples de résistances.
11h – 11h30 Pause
11h30 – 12h45 8 ateliers en parallèle (voir ci-dessous)
12h45 – 14h Repas sur place
14h – 16h 8 ateliers en parallèle
16h – 16h30 Pause «Pain et chocolat»
16h30 – 18h plénière Travail des migrantes* sans statut légal.
Solidarité et luttes pour leur régularisation!
Dès 18h30 Buffet festif - spectacle de contes avec le groupe de Hacer Kocak - musique et danse
 

 

Dimanche 29 septembre

9h Accueil
9h30 – 11h plénière Créer un espace européen de résistances
Adoption d’une plateforme commune
11h – 12h Action publique et clôture officielle en musique

 

Ateliers

Ateliers créatifs: dessinons-gravons-créons des liens!
Convention d’Istanbul; reconnaissance des violences comme motif d’asile et protection des migrantes*
Sociétés transnationales, génératrices de violences et de migrations
Entraves à l’accès aux soins pour les migrantes*
Mineur.e.s* non accompagné.e.s. Difficultés et accueil
Parcours et intégration dans le pays d’accueil: partage d’expériences
Situation des femmes* dans les camps et centres de réfugié-e-s*
Refuge: engagement de la société civile et auto-organisation des migrantes*
Exploitation des migrantes* dans le travail domestique et de soins
Racisme, sexisme et discriminations à l’encontre des migrantes*
Entraves dans l’accès à la justice
Traite des êtres* humains, trafic de personnes*, mariages forcés

 

 

Traduction durant les plénières : en anglais, allemand, français et espagnol.
Une garderie sera ouverte durant toute la rencontre.
Inscription à la rencontre jusqu’au 23 août 2019 : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Collectif d’organisation de la rencontre européenne «Femmes*, Migration, Refuge»

 

Formulaire-Femmes-Migation-Refuge_fr.pdf

 

Si vous souhaitez soutenir cette rencontre financièrement, tout don est le bienvenu :
Marche mondiale des femmes/rencontre européenne CCP 17- 341378-7 / IBAN CH62 0900 0000 1734 1378 7